archive

Archives Mensuelles: juin 2013

644348_474333495978492_950936300_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’il vente, qu’il pleuve, ou qu’il fasse 40 degrés qu’importe, le 8 juin je serai à Rio, au beau milieu de la forêt de Tijuca, pour assister au festival Encantado .

Pour sa deuxième session, ce festival musical, artistique et solidaire fera battre cuivres, cordes et coeurs au milieu de la plus grande jungle urbaine du monde. Pendant plus de 10 heures de musique, de nombreux artistes Brésiliens et internationaux nous feront rire, danser -et peut-être aimer- sous le ciel de la cidade maravilhiosa.

Oui, ce festival fera battre avant tout nos coeurs, car il a pour but de mettre les projecteurs sur une favela d’un autre genre. Point de police robocopée ici, mais plutôt une vraie communauté, au sens premier du terme, qui a réussi à s’organiser en coopérative grâce à une ONG, et qui vit et travaille en harmonie avec la Nature. Encantado mettra en lumière une autre réalité, une autre manière de « vivre ensemble », celle des communautés du Alto da Boa Vista.

En 2012 déjà, j’étais venue faire ma salutation au soleil en me dandinant sur « je dis M », Mathieu Chedid étant le parrain de la première édition. Il nous avait offert une performance mémorable, incluant duo avec Seu Jorge et General Electricks, qui partageaient avec lui la tête d affiche.

Cette année, c’est Criolo, la révélation musical Brésilienne de 2012 qui sera le nouveau « padrinho » http://arpoadorbatignolles.com/2012/10/09/mon-nouveau-prof-de-portugais-sappelle-criolo/. Là, je sais que je vais rendre vertes de jalousie ma bande de copines parisiennes. Désolée… Point de frontières pour les artistes, les rappeuses ESG, figure mythique du Hip Hop New-Yorkais des années 80/90 passeront par là elles aussi.

Sans oublier mon ami C.Sen , toujours entre deux rimes (et entre deux rives), qui viendra apporter son flow de la francophonie http://arpoadorbatignolles.com/2013/01/25/630/. S’en suivront Simone Mazzer, Dj French Fries et beaucoup d’autres.

Cette résidence dans le Vale Encantado sera aussi l’occasion de découvrir le travail d’artistes performeurs, comme les Mais amor por favor, qui placardent les villes du monde entier de messages d’amour.

Je pourrais vous décrire plus en détail la programmation extraordinairement riche de ce festival. Mais je crois que le dénominateur commun de toutes les actions mises en oeuvre réside principalement dans le partage et l’échange, et que c’est la seule idée à retenir. Comment cela pourrait-il en être autrement quand on sait que c’est la merveilleuse équipe fondatrice de la Favela Chic qui est aux commandes de la programmation? 17 ans que ceux-là se sont trouvés, et transpirent ensemble joie et amour entre Rio, Londres et Paris. Je bénis le jour où j’ai croisé leur chemin. Cette « galera » a définitivement un chromosome en plus. Celui de la générosité. Mais amor por favor! MAIS AMOR PORRA !!!!

0

%d blogueurs aiment cette page :