Ficar ou Namorar? Les codes amoureux au Brésil

Loin de moi l’idée d’avoir tout compris aux relations amoureuses à la Française. Qui plus est, aux relations «  parisiennes », qui relèvent d’une complexité hors de toute portée. Mais je dois avouer qu’il faut un temps d’adaptation pour cerner les codes amoureux au Brésil. A peine débarqué, on vous embrouille. Ici il faut « ficar » (rester) ou « namorar » (sortir avec quelqu’un ?).

O que é isso ??

Avant d’expliciter tout ça, je pense qu’il est bon de faire le ménage devant notre porte.

Chez nous, quand on vient de rencontrer quelqu’un (disons les 3 ou 4 premières semaines) on ne sait pas trop quoi dire. Voir, on ne dit rien du tout. Enfin moi je ne dis rien du tout au grand dam de mes copines, et particulièrement de mon amie L qui se plaint depuis bientôt 17 ans de mon côté « tombe » et de la non fraîcheur des informations que je lui donne au compte goutte.

Bref… Au bout de ces quelques semaines de relation normalement exclusive et continue (mais dans le fond comment savoir ?), on ose « nommer » le nouvel entrant. On l’appelle « mon copain », et on lui ajoute discrètement l’adjectif « nouveau » qui vient un peu atténuer une signification trop radicale.

En réalité, on y est obligé. Car au bout de ces 3 ou 4 semaines on a forcément été « grillé ». Soit par ce qu’on envoie 10 fois plus de textos qu’en temps normal ou soit par ce qu’on vous a vu accompagné dans un bar, ou à une terrasse de café. Ou, dernière option, vous aussi vous avez une amie L qui vous demande précisément ce que vous avez fait chaque soir de la semaine du Lundi au Dimanche, puis une heure plus tard (quelle stratège !),  vous pose la même question mais cette fois à l’envers du Dimanche au Lundi : là, c’est trop dur je me coupe à tous les coups.

Au Brésil, dans un premier temps, le nouvel entrant est automatiquement un Ficando. Il y a des exceptions, mais dans l’ensemble j’ai l’impression que c’est ainsi. La relation est régulière, mais pas toujours exclusive. Elle se vit au jour le jour et peut s’arrêter à tout instant, sans explication. La grande différence avec la France, c’est que les deux protagonistes sont parfaitement au courant. Mieux que ça, le Brésil tout entier est parfaitement au courant. Cela fait partie des codes culturels. Les règles du jeu sont claires dès le départ. Plus besoin de devoir donner à son entourage une explication ou un ressenti sur une histoire qui débute ! C’est du « ficando », basta. Le jour où vous et votre ficando vous sentez d’attaque pour « namorar » (autrement dit sortir ensemble pour de vrai), vous en parlez. Puis vous décidez, et vous annoncez.

L’équivalent de l’étape Namorar pourrait être chez nous le fameux dîner où vous présentez votre nouvel acolyte à tous vos amis. Franchement, il faut être sacrément accroché pour affronter avec le sourire un groupe soudé qui va passer la soirée à vous examiner.

D’un point de vue plus général, les brésiliens sont francs et directs. Dans le fond, le comportement amoureux est le même des deux côtés de l’Océan : il faut du temps avant de savoir si on va avoir une véritable histoire avec quelqu’un. Mais nous n’avons que le mot « copain » et le verbe « sortir avec », qu’il s’agisse d’une histoire d’une semaine ou d’une vie. Nous, Français,  n’assumons pas dans la forme ce que nous pratiquons dans les actes. Mais c’est dans l’ADN de notre pays d’être attaché à la « forme » plus qu’au « fond » même si elle va à l’encontre de la nature humaine.

Vous avez bien dit pays du Romantisme ET du Libertinage ?

1 commentaire
  1. Aline Martello a dit:

    Je suis brésilienne. Mais après vivre un an en France (toute l’année 2009), je pense que vous venez d’expliciter tout mon choq culturel parce que, parfois, il est très difficile de comprendre ces relations avec des brésiliens. Et puis, tous les amis de la personne avec qui tu sors (et de qui tu vas devenir la nouvelle copine) ne sont, normalement, pas super accueillants!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :